Option Cinéma et Audiovisuel

Étudiez et apprenez le CINÉMA au Lycée ROSA PARKS !

Depuis 1983, le lycée Rosa Parks de Montgeron propose un enseignement en cinéma et audiovisuel, qui allie théorie et pratique.

Pour QUI ?

Cet enseignement s’adresse à différents publics :

Aux élèves qui se destinent à des études supérieures dans le domaine de l’audiovisuel :

Le passage par l’option et en particulier par la spécialisation permet :

  • d’acquérir des connaissances en histoire du cinéma et des compétences en analyse filmique
  • de s’initier aux techniques d’écriture audiovisuelle
  • d’avoir une formation pratique poussée en prises de vue et en montage
  • de nouer des premiers contacts avec des professionnels

Ces éléments représentent un atout décisif lors de la préparation de concours spécifiques ou pour la constitution d’un dossier dans les filières concernées.

Aux élèves qui se destinent à un autre type de parcours :

Le passage par l’option et en particulier par la spécialisation : d’apprendre à travailler en équipe, en autonomie, et à défendre un projet, ce que le cursus scolaire n’offre qu’à de rares occasions

  • de développer la créativité et des compétences d’écriture dans un cadre stimulant
  • de gagner de la confiance en soi et de l’assurance
  • d’élargir sa culture générale
  • de se familiariser avec les techniques modernes de communication

Ces éléments peuvent être réinvestis dans tout parcours professionnel et dans tout type d’études. Ils font partie de nombreux attendus de Parcours Sup.

La réforme pour 2018-2019

Ce que prévoit la réforme du BAC, pour le moment :

  • Seconde  : 3 h par semaine
  • Première  : Spécialisation Arts : 4 h par semaine (à choisir avec deux autres spécialités/ les combinaisons seront proposées par les établissements / Option facultative : 3 h par semaine
  • Terminale : Spécialisation Arts : 6 h par semaine (à choisir avec une autre spécialité / épreuve au moment des vacances de printemps) / Option facultative : 3 h par semaine/ note probablement obtenue en contrôle continu

Témoignages

Quelques témoignages d’anciens élèves :

Je suis en M1 d’affaires européennes à SciencesPo Grenoble et en stage dans les services du Premier ministre : aucun lien avec le cinéma, mais pourtant cette option m’a beaucoup apporté. Avoir fait une option artistique apporte une petite originalité aux dossiers que les jurys reçoivent. Après le bac, toutes les formations que je demandais étaient sélectives, donc sur dossier. Faire une option montre par définition la motivation d’un élève, ainsi que son intérêt pour autre chose que le tronc commun. Pour l’oral d’entrée à ScPo, j’ai par exemple parlé de mon option CAV, car nous avions notamment participé à un festival européen du court métrage. Lors de certains entretiens pour des stages, mon expérience dans le montage a été un petit plus que les recruteurs étaient d’ailleurs étonnés de découvrir dans un parcours de juriste/politiste assez strict comme le mien -Margaux C. étudiante en sciences politiques

Après un baccalauréat L avec le cinéma en enseignement de spécialité, j’ai intégré la Sorbonne Nouvelle dans le département cinéma audiovisuel où j’ai pu, pendant trois ans, apprendre l’histoire et l’analyse du cinéma, des théories, des images ou des formes filmiques. Ces trois années ont été riches et passionnantes et la formation que j’ai acquise au Lycée Rosa Parks n’a été que bénéfique dans mon apprentissage à la faculté. La formation au Lycée m’a permis d’avoir beaucoup de culture cinématographique, d’assurance dans mes travaux écrits et filmiques. La formation universitaire s’est montrée à moi comme une continuité de ma formation dans le secondaire. Je dois la maitrise que j’ai obtenue dans l’analyse, l’invention d’histoires, les techniques d’écritures spécifiques, l’utilisation de logiciel de montage et l’autonomie dans mes créations à la formation du Lycée Rosa Parks. Après avoir fait différents stages dans plusieurs sociétés de production, je vais partir un an à Montréal à la rentrée prochaine pour faire mon Master 1 sur le traitement du temps dans les images et travailler parallèlement dans une société de production de télévision canadienne. Mes trois années de cinéma que j’ai eues au Lycée Rosa Parks ont été formatrices et m’ont permis de trouver la voie qui me plaisait le plus. La formation qui m’a été transmise m’a fait découvrir cette passion qui aujourd’hui se transforme en futur métier.- Clara B., étudiante en cinéma